expert comptable en ligne

Kiné : Comment gérer ses impayés !

 In Actualités, Fiscalité, Gestion, Juridique, Les Unes de SmartWiz

De part, leur fonctionnement, un grand nombre de kinésithérapeutes sont confrontés à des problèmes d’impayés dans leur cabinet. Attention, il faudra réagir rapidement avec des solutions adaptées pour que cela ne représente pas un trop gros risque pour votre activité. Quelles sont les causes de ces impayés et quelles sont les actions à mettre en place pour vous faire payer ?

 

Le constat : les impayés, un problème récurrent !

 

Alors que le kinésithérapeute s’occupe déjà d’une multitude de choses dans son cabinet, que ce soit l’aménagement des salles, l’achat du matériel, les soins, les appels téléphoniques, sa comptabilité ; il doit aussi relancer ses mauvais payeurs, qui peuvent selon les situations, le mettre dans le rouge. Et oui, si nous devions faire un constat sur l’ensemble des kinésithérapeutes aujourd’hui, nous remarquerions que les impayés sont de plus en plus fréquents chez les kinés ! Mais pourquoi ?

 

Les situations sont complètement aléatoires et vont du tout au tout. Vous pouvez avoir une personne qui a juste oublié de payer ou bien même, de venir à ses dernières séances. Il existe aussi des impayés liés aux mutuelles qui bloquent parfois le paiement, d’où les débats actuels sur le tiers payant. Mais, ces derniers, seront dans la majorité du temps réglés bien qu’il faille s’armer de patience. C’est pourquoi il existe aujourd’hui, des solutions digitales pour vous aider dans vos relances clients et dans vos recouvrements de créances.

 

Quelles procédures pour se faire payer ?

 

Tous les impayés ne sont pas dus à des personnes malhonnêtes, esquivant volontairement le moment de payer… C’est pourquoi un petit appel téléphonique ou bien une simple lettre suffiront à faire réagir la plupart de vos clients, et donc, récupérer votre argent. Cependant, nous vous conseillons de commencer avec une lettre, car celle-ci sera une première preuve écrite dans le cas où votre patient refuse de vous répondre. Alors, comment faire si votre première relance n’engendre aucune réaction ?

 

La procédure veut qu’une seconde lettre soit envoyée à votre patient en lui rappelant ses obligations et en soulignant de manière très visible que sans réaction de sa part, celui-ci recevra une lettre recommandée prochainement ! Que devra contenir cette lettre  ? Celle-ci devra mentionner clairement qu’il s’agit d’une mise en demeure et que cette fois-ci, sans réaction du patient, le tribunal d’instance sera saisi.

 

Pour récapituler la démarche à suivre :

1 : Lettre simple

2 : Lettre de rappel

3 : Mise en demeure

4 : Saisi du tribunal d’instance

 

Il existe aujourd’hui des services simples et peu coûteux pour accélérer le processus. Si vous êtes dans une situation avec des impayés, n’hésitez pas à contacter SmartWiz qui s’occupera de vous accompagner sur le sujet.

Articles récents

Merci de bien vouloir renseigner les champs suivants.
Un conseiller vous rappellera dans les meilleurs delais.

J’accepte que les informations saisies soient exploitées à des fins de prospection commerciale par SmartWiz. Modalités de désinscription et mentions légales consultables en bas de page.

(*) Champs obligatoires