Le gérant ou un associé peut-il emprunter de l’argent à sa société ?

 In Actualités

Au cas où vous auriez raté notre sondage à ce sujet, on vous explique tout par ici !

Alors, puis-je emprunter de l’argent à ma société ?

Eh bien la réponse est non : On ne peut pas emprunter de l’argent à sa société !

Le code du commerce est clair : une société ne peut pas prêter de l’argent à ses dirigeants (associés ou non), même sur une très courte période. Le versement serait considéré comme une rémunération, donc soumis à cotisations sociales, ou à défaut de paiement des cotisations, comme un abus de bien social.

Effectivement, votre société n’est pas un établissement de crédit. Donc emprunter de l’argent à sa société est considéré comme une convention interdite.

Si vous avez besoin d’argent, il va falloir prendre de la rémunération ou bien prendre des dividendes, mais dans les deux cas, il va falloir le déclarer.

La rémunération se fera à travers les fiches de paie ou bien une déclaration sociale des indépendants, et les dividendes à travers la déclaration n°2777 à la fin de l’année fiscale.

Attention, si vous empruntez de l’argent sur votre société sans le déclarer en rémunération ou en dividende, le contrôleur fiscal pourrait très bien le requalifier en abus de bien social.

 

A l’inverse, puis-je prêter de l’argent à ma société ?

En effet, vous ne pouvez pas emprunter de l’argent à votre société mais vous pouvez lui en prêter !

Face à des besoins de trésorerie, les associés peuvent effectivement consentir à leur société des avances ou des prêts. … C’est ce que l’on appelle le compte courant d’associés, à ne pas confondre avec le compte courant bancaire.

 

Suivez-nous sur Facebook et LinkedIn pour ne pas rater les réponses à nos sondages 🙂

 

smartwiz expert comptable en ligne

Articles récents

Merci de bien vouloir renseigner les champs suivants.
Un conseiller vous rappellera dans les meilleurs delais.

J’accepte que les informations saisies soient exploitées à des fins de prospection commerciale par SmartWiz. Modalités de désinscription et mentions légales consultables en bas de page.

(*) Champs obligatoires